L’homme idéal… je m’en fous

De nos jours, il existe tellement de critères pour décrire l’homme idéal que même Brad Pitt ne pourrait plus être décrit comme tel. Mais honnêtement est-ce qu’on veut vraiment un gars qui répond à tous ces critères? Moi, non! Moi ce que je veux c’est toi, le gars simple qui se fout complètement d’être l’homme idéal.   

Je n’ai pas besoin que tu ressembles à un mannequin, même si ça me ferait bien rire de te voir mal à l’aise en défilant dans des vêtements beaucoup trop serrés. Justement, si tu me fais rire, tu peux être certain que t’es beau à mes yeux.

Je ne veux pas non plus que tu sois le plus «cool» ou le plus «badass». Sérieux, ça ne change rien pour moi que t’ailles 15 000 abonnés sur Facebook ou, au contraire, qui aille juste ta mère qui trouve que t’es plein de bonne volonté.

Peu importe le métier que tu as décidé de faire, ce qui compte c’est que tu fasses quelque chose que t’aimes, sauf si ton rêve c’est de devenir branleur de dindon (oui ça existe vraiment), tu n’as juste pas le droit de faire ça.

Sérieusement, j’espère juste que tu es un peu cave. Autant que moi au moins pour qu’on puisse dire des niaiseries ensemble et rire comme des malades. Si t’es capable de me dire quelque chose de plus vulgaire et stupide que ce que j’aurais pensé, tu gagnes des points. Si t’es un peu «gossant» et baveux aussi. Ça va devenir comme un challenge pour moi de trouver quelque chose d’encore plus chiant et con à te dire. Si t’es aussi game qu’on se fasse des «pranks», je pense que t’es encore plus parfait. Je te garantis que je vais te surprendre, mais je ne peux juste pas te promettre que tu vas toujours aimer ça. Tsé, recevoir une tarte dans la face, c’est surprenant. 

J’espère aussi que t’es assez spontané et prêt à faire à peu près n’importe quoi, même si ce n’était pas prévu. On pourrait décider de partir demain matin en voyage juste parce que ça nous tente. Ok, honnêtement je suis beaucoup trop pauvre pour faire ça. J’ai juste le budget pour qu’on se rendre à pied jusqu’au coin de la rue, mais si tu veux je peux monter le chauffage chez nous et faire jouer de la musique en espagnol pour mettre une ambiance exotique.

Si t’es ouvert à faire à peu près n’importe quoi, on va bien s’entendre. Je voudrais qu’on passe une journée à jouer au Nintendo 64, mais je voudrais aussi qu’on aille se promener en sled. Est-ce qu’on pourrait aussi aller glisser? S’il-te-plaît. Sinon, on peut aller voir un spectacle ou faire le party ensemble. Quand on sera plus tranquille on pourra aussi «Netflix and chill». Bon, je n’ai pas Netflix non plus, «Super écran and chill» ça te va?

Aussi, tu n’as pas besoin d’être trop romantique avec moi. Amène-moi au camp à la place de m’amener au restaurant. En fait, c’est juste parce que j’aime mieux préparer un sac d’alcool et de bouffe que de préparer mes cheveux et ma face. Tu peux aussi laisser faire les cadeaux hors de prix et les bijoux. Ils vont finir dans le fond d’un tiroir de toute façon, à la place tu es mieux de m’acheter un sac de bonbon en passant au dépanneur, là je vais être heureuse.

On peut garder ça simple, de toute façon je n’aime pas ça les affaires trop «fancy». Est-ce qu’on peut juste se faire livrer une pizza, qu’on va manger en jogging en étant assis sur le divan? Dans le fond l’important c’est que tu m’aimes même si j’ai l’air d’une patate.

Au final, je veux juste qu’on soit nous-même, qu’on s’aime, qu’on soit con ensemble et qu’on se foute complètement de ce que les autres en pensent.






Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *